RECETTE : Quiche lorraine
21/11/2017
2018 : Et la Vie reprend le dessus…
25/01/2018
Show all

La face cachée de la quiche

Hum, qu’elle est belle, qu’elle est bonne ! Mais, tu ne trouves pas toi qu’elle est un peu trop cramée..ou finalement pas assez cuite..? Mais oui, chacun y va de son petit commentaire, plus ou moins constructif pour la qualifier cette quiche. Mais toi, tu l’as regardée la quiche, tu l’as vraiment regardée ? Savourée ? Écoutée ? Non parce que, peut-être que cette quiche, elle a tout simplement fait de son mieux pour tenter de plaire à tout le monde tu sais.

Oui, peut-être que cette quiche, elle a fait de son mieux pour être assez grillée sur le dessus pour plaire à Tonton Patrick qui adore quand ça croustille sous la dent mais elle a également bien pris soin d’être assez moelleuse à d’autres endroits pour régaler les papilles de Mamie Jacqueline…parce qu’elle préfère la douceur Mamie.

Et puis tu le sens ? Tu le sens ce petit ingrédient qui est là mais qui n’ose pas montrer toute sa saveur. Cette savoureuse timidité, ce talent poivré ou encore ces qualités épicées…qui ne se montrent pas sous chacune des dents de la tablée. Tous ces ingrédients ne se ressentent que chez ceux qui prennent le temps de la savourer..vraiment.

Mais en même temps, aux yeux de beaucoup, elle n’était pas bien belle cette fois alors, tout de suite, on a eu des a prioris. Elle aurait pu faire un effort tout de même… Elle aurait pu gonfler correctement, cuire comme il faut. Mais une chose était sûre, on allait moins l’aimer..elle n’allait pas nous rassasier..nous plaire, tout simplement.

Alors que si tu goûtes en fermant les yeux, tu ressentiras le moelleux, le craquant, le salé, les saveurs et tout simplement tout le travail qu’il y a eu en amont pour qu’elle tente de plaire à tous les invités.

Alors pourquoi ne regarder que ce qu’on voit ? Pourquoi s’attarder sur ce qui semble être évident mais qui ne l’est finalement pas vraiment alors que tout le reste est tellement plus important ?

Et moi, si je porte les mauvaises chaussures, le mauvais choix de chemisier qui, à ton sens, ne va pas avec mon bas..tu ne me laisseras pas tenter de te convaincre avec mes mots, mes gestes, ma façon d’être et mon bagage ? Tu ne verras pas tout ce que je suis en somme ? Parce que visuellement, je ne te plais pas ?

Tu veux savoir pourquoi j’ai écrit ça ? Ça fait des mois que cet article est dans mes brouillons et aujourd’hui, c’est juste le bon moment de le sortir. Parce que la quiche c’est toi, c’est moi. C’est tous ceux qu’on juge sans prendre le temps de voir au delà.

Bref, prends le temps de la savourer cette quiche parce que la prochaine fois, peut-être qu’elle ne tentera plus rien pour toi.. Elle ne sera plus ni grillée, ni moelleuse, ni plus rien pour toi.

Bon, et puis si ce p’tit article d’humeur t’a donné faim, tu trouveras la recette d’une bonne quiche lorraine juste .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :