Nestlé Naturnes : une gamme bio pour bébé, c’est bon !
09/05/2018
Plus d’1 an de reprise de boulot : BILAN
23/07/2018
Show all

Eczéma : crise pour Chouquette, panique pour Mamounette

Il y a quelques mois, un soir en récupérant ma Chouquette à la crèche, je l’ai retrouvée avec de grosses plaques sur les jambes. Paniquée, je l’ai emmenée illico à la pharmacie puis chez le médecin pour savoir d’où ça venait. Après l’avoir examinée, c’était bien clair : Chouquette faisait une crise d’eczéma. Eczéma pour la première fois..au secours, que faire ?! Vous avez été nombreux à me demander un petit recap, le voici, le voilà.

De mon côté, je n’ai jamais fait de crise d’eczéma et n’ai jamais été confrontée dans mon entourage à ce type de désagréments, je ne savais donc pas quoi faire. Ma nièce a fait quelques crises depuis sa naissance mais je ne savais pas si le traitement serait le même sur un nourrisson et un bébé plus grand. J’étais donc pleine de doutes et de questionnements.

Après la consultation chez le médecin, je suis ressortie avec une ordonnance avec une crème à base de cortisone. Après quelques petits jours seulement, elle était censée faire disparaître ces affreuses plaques qui démangeaient ma Boubouille, rouge vif et assez étendues.. Oui car ça la réveillait la nuit, en pleurs..ça lui faisait mal quand je l’habillais. Bref, douloureux et gênant.

Je lui ai donc appliqué cette crème, sans grande conviction mais en me disant que, de toutes façons, je ne trouverais pas de meilleure solution qu’un médecin. Je lui ai appliqué matin et soir mais..je n’ai remarqué aucune amélioration ni atténuation. En plus, je n’étais vraiment pas à l’aise avec le fait de la mettre sous cortisone.. Je voulais quand même suivre la prescription..ne sachant pas quoi faire.

Et puis, j’ai désespérément posté un message sur Instagram. Croyez-le ou non, cela m’a beaucoup aidée. Déjà pour me sentir moins seule, ensuite, pour trouver des solutions auxquelles je n’aurais pas pensé et enfin des conseils précieux que j’ai appliqués.

 

Parmi tous ces conseils, voici ceux que j’ai appliqués : stopper les bains et ne privilégier que les douches pour éviter l’eau stagnante. J’ai également arrêté de lui donner des produits laitiers donc pour ma Chouquette qui aime beaucoup les biberons, j’ai remplacé le lait de vache par du lait de chèvre de la marque Babybio qu’elle a pris et apprécié sans aucune résistance. J’ai appliqué sur ses jambes et sa peau asséchée par l’hiver de la crème Cicabiafine le matin et le soir. J’ai également foncé en pharmacie pour lui acheter un gel douche au Ph neutre qui allait prendre soin de sa peau, sans l’agresser.

Plus de médicaments ni de traitements donc car je n’étais pas à l’aise avec ça et ça n’avait pas l’air de produire le moindre effet. J’ai donc adopté cette discipline jour après jour et ça a progressivement fonctionné.

Bref, voilà un récap pour vous.

  • Cicabiafine appliquée matin et soir
  • Lait de chèvre pour tous les biberons
  • arrêt complet des laitages
  • plus de 100% laine portée
  • pas de bains
  • gel douche au Ph neutre

On m’a également conseillée de réfléchir aux causes de cet eczéma. Car, au delà d’un dérèglement du corps, c’est parfois (et bien plus souvent qu’on ne le croit) lié à une situation compliquée subie, un stress ressenti.. Pour être honnête, j’ai de suite culpabilisé car Chouquette vivait alors une situation personnelle compliquée due à une mésentente conflictuelle entre nous, ses parents mais j’ai surtout culpabilisé car son eczéma est apparu pile au moment où j’ai changé de fonction au travail, entraînant une absence à la maison plus importante due aux heures intenses. Mais, je pense vraiment que ce n’en était pas la cause. En effet, elle portait un ensemble 100% laine ce jour là, à même la peau, l’air était très sec.. Je pense que sa peau n’a vraiment pas aimé ça. J’ai donc de suite banni cet ensemble de sa garde robe et depuis (croisement de doigts intense), ça n’est jamais réapparu.

La situation, par contre, n’a peut être pas aidé à une guérison rapide..et c’est sûrement ce qui a rendu la crise si intense alors oui, les causes sont bien à cibler et définir…surtout si cela devient fréquent.

Bref, ce n’est pas non plus la peine de culpabiliser à tout bout de champs, ni de trop se morfondre (dixit la maman qui n’a fait que ça), moi, ça m’a fait très peur  : j’étais réellement inquiète et surtout paniquée de ne pas pouvoir trouver de solutions.. En tout cas chez nous, la crise a duré 15 bons jours et au bout de 3 semaines, mon bébé avait retrouvé sa peau…de bébé. BON-HEUR.

En tout cas, de nombreuses aides extérieures dont une complètement inattendue m’ont été apportées et m’ont beaucoup aidée à guérir ma Chouquette. C’est pour cette raison que je tenais à vous en faire part sur le blog.

Si vous avez d’autres solutions ou conseils à donner..n’hésitez pas à commenter. Des bises à vous, à vos Little vous et encore merci du fond du cœur pour avoir porté secours à mon bébé grâce à vos précieux commentaires… ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :