Les détails du quotidien qu’ils aiment avec elles
09/02/2015
Un look marin à pois signé 3 Suisses
09/02/2015
Show all

Mincir en écoutant sa faim

La base de mes coaching minceur, pour pouvoir mincir sans régime, c’est de manger uniquement quand on a faim. Mais il peut être difficile de réapprendre à manger selon sa faim, surtout si cela fait des années que l’on ne l’écoute plus.

 

Voici quelques réponses aux difficultés que vous pouvez rencontrer :

 

faimJe ne ressens jamais la faim : sauter un ou deux repas jusqu’à ce que la faim soit là (sauf problème de santé tel que le diabète).

Je sais que je n’ai pas faim, mais je n’ai pas le choix, je dois manger (repas professionnel, repas de famille…) : orientez-vous vers les légumes et les aliments légers. Et oui, pour une fois je vous dis de manger léger, ce qui est logique vu que vous n’avez pas faim.

Je n’ai pas faim mais si je ne mange pas j’ai peur d’avoir faim avant le prochain repas : ne mangez pas car si vous mangez sans faim, tout sera stocké là où vous ne voulez pas (hanches, fesses, cuisses…). Prenez une collation avec vous que vous mangerez si vous avez faim avant le repas (fruits, biscuits, barre de céréales, yaourt, compote, etc.).

Je ne sais pas faire la différence entre la faim et l’envie de manger : déjà si vous avez un doute, c’est que ce n’est pas de la faim en général. Quand on a vraiment faim, on a le ventre qui gargouille et on peut se sentir un peu faible. Essayez de trouver quelque chose à faire, pendant quelques minutes, qui vous réconforterait et vous ferait plaisir, pour que vous n’ayez plus envie de manger.

Je confonds la faim et la soif : si vous avez faim entre les repas, commencez par boire un grand verre d’eau. Attendez 10 minutes en vous occupant et si vous oubliez que vous aviez faim c’est que c’était de la soif.

Votre corps est muni d’une multitude de récepteurs au niveau du système digestif, des capteurs capables d’analyser la composition de votre repas en lipides, glucides et protides. Quand vous avez assez mangé, votre corps vous envoie donc des signaux pour vous dire qu’il est temps d’arrêter : distension de l’estomac mais bien avant ça, la diminution du goût des aliments…

Il semble donc logique d’écouter votre faim, votre corps, pour manger uniquement ce dont vous avez besoin pour retourner à votre poids d’équilibre. Les régimes? Ils vous disent quoi manger et quand : totalement à l’opposé de l’écoute de son corps.

faim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :